Stammheimer Missale, fol. 11v: Mariä Verkündigung (Detail)

Le Missel de Stammheim

Le plus beau manuscrit enluminé de l’art roman allemand

Le Missel de Stammheim laisse sans voix tant il fascine et éblouit. Véritable sommet de l’enluminure romane du dernier tiers du XIIe siècle, il est d’une beauté impeccable, pure et claire, d’une exécution artistique parfaite ! Ses représentations sont de la plus haute qualité, on ne les trouve dans aucun autre manuscrit. En plus des scènes de l’Ancien Testament, elles illustrent les principales fêtes de la vie de Jésus et les fêtes des saints que la liturgie vénère tout particulièrement. Le calendrier avec ses cadres architecturés et la reproduction des heures du jour et de la nuit dans un disque cerclé d’or sont aussi inhabituels qu’uniques. En bref, il s’agit là d’un manuscrit des superlatifs qui, 850 ans plus tard, continue de briller du même éclat qu’au moment de sa création!

Missel de Stammheim

Missel de Stammheim: Le manuscrit

Stammheimer Missale, fol. 10v

L’art roman du livre dans sa forme la plus achevée

Le Missel de Stammheim a vu le jour vers 1170 au monastère bénédictin de Saint-Michel à Hildesheim. D’un niveau artistique et théologique des plus élevés, il déploie l’enluminure romane sous sa forme la plus pure. Les miniatures parfaitement exécutées sont d’une beauté à couper le souffle. La notion de couleur qu’elles donnent rappelle les chefs-d’œuvre de l’art de l’émail de cette époque. Les grands fonds dorés, les cadres ornementaux géométriques, qui permettent une multitude de champs imagés en forme de croix, ainsi que la structure symétrique de la composition confèrent aux miniatures un aspect majestueux. L’austérité est allégée par la posture, les gestes et le regard des personnages, qui apparaissent ainsi vivants et dynamiques.

Un manuscrit pour la canonisation

Le Missel de Stammheim est un missel dans la mesure où il contient tous les chants, prières et écritures qui servaient lors de la célébration de la messe à Saint-Michel au cours de l’année liturgique. Néanmoins, sa structure déjà montre qu’il n’était apparemment pas destiné à un usage liturgique, mais devait plutôt être pris comme une sorte de « sanctuaire » dans lequel les éléments de la liturgie de la messe sont consignés et superbement ornés. Le Missel de Stammheim a été créé tout d’abord à la mémoire de l’évêque et fondateur du monastère Bernward von Hildesheim († 1022) pour favoriser le processus de sa canonisation, laquelle eut lieu en 1193. De ce fait, le manuscrit accorde une grande place à la vénération de Bernward.

Comme fraîchement sorti du scriptorium

Le Missel de Stammheim semble impeccable. Sur le parchemin clair, l’or et les couleurs luisent avec une fraîcheur et une pureté incomparables. Huit siècles et demi n’ont laissé pratiquement aucune trace de vieillissement. Tout au long de l’histoire, ses trois propriétaires ont conservé le manuscrit avec soin et déférence. Ce précieux trésor de bibliophilie a été gardé du XIIe siècle à 1803 par les moines de Saint-Michel. Avec la sécularisation, c’est le dernier prince-évêque de Hildesheim, Franz Egon Freiherr von Fürstenberg, qui s’est chargé de le mettre à l’abri. Jusqu’au XXe siècle, le missel est resté au château de Stammheim, à Cologne, qui appartenait à sa famille. En 1997, il a été vendu au Getty-Museum de Los Angeles par l’intermédiaire du → marchand de livres anciens Dr Jörn Günther.

Kloster St. Michael in Hildesheim

Missel de Stammheim

À la loupe: la perfection artistique dans chaque initiale

Missel de Stammheim, fol. 58r

Le Missel de Stammheim fascine non seulement par la perfection de ses miniatures, en particulier leur symétrie, leur coloris et leur dessin relevant de l’art roman, mais aussi par une multitude de lettrines soigneusement ornées. Les plus grandes, d’une hauteur de 5 à 18 lignes, se répartissent en initiales historiées, habitées et ornementées (décorées). Les initiales historiées contiennent des scènes figuratives en rapport avec le texte, tandis que les initiales habitées abritent des personnes, des animaux ou des créatures fabuleuses qui s’inscrivent très concrètement dans le corps de la lettre. Les motifs des initiales ornementées sont purement décoratifs et se passent d’éléments figuratifs. Les plus simples sont de conception géométrique.

La plus grande initiale habitée du Missel de Stammheim se trouve en fol. 58r. C’est le début des chants choraux pour la fête de saint Michel, patron du monastère. Dans l’entrelacs ornant les deux champs intérieurs de la lettre B, qui se développe à partir de la gueule d’un dragon, on découvre différents personnages occupés à la récolte et la fabrication du vin. Tout en haut, un homme vendange le raisin avec une faucille. Dans la partie inférieure du B, un homme cueille du raisin à la main. Pendant ce temps, au milieu, deux autres animaux et oiseaux, grignotant du raisin, le menacent avec un arc et des flèches ou une massue. En bas à droite enfin, apparaît un homme avec une cuillère à longue tige qu’il plonge dans une cuve pleine de raisins.

Missel de Stammheim

Le Missel de Stammheim: l’édition

Stammheimer Missale, Faksimile-Edition, Band stehend und aufgeschlagen

Aperçu du manuscrit et du fac-similé

Le Missel de Stammheim est le plus beau manuscrit enluminé de l’art roman allemand. L’édition en fac-similé restitue toute la magnificence de ce manuscrit exceptionnel qui ne peut que susciter l’admiration et l’éblouissement.

Manuscrit: Los Angeles, The J. Paul Getty Museum, Ms. 64
Date de réalisation: vers 1170
Lieu de réalisation: Hildesheim, monastère bénédictin Saint-Michel
Format: 28,5 x 18,5 cm
Volume: 370 pages (184 feuillets)
Artistes: probablement un seul enlumineur pour les miniatures et les grandes initiales, quatre copistes pour le texte, tous de Saint-Michel
Commanditaire: Saint-Michel à Hildesheim
Ornementation: douze miniatures en pleine page, trois pages d’incipit richement décorées, dix initiales décoratives d’une demi-page, 29 pages avec cadre architecturé, 37 grandes initiales et des centaines de petites en or, douze pages de calendrier avec ornementation, or scintillant sur toutes les pages, argent brillant, couleurs d’un éclat intense
Reliure: heller cuir clair richement estompé et fermoirs en laiton
Ouvrage de commentaires accompagnant l’édition, par Elizabeth Teviotdale / Christine Sciacca / Nancy Turner / Kirsten Collins / Gerhard Lutz
Tirage: 480 exemplaires

L’édition en fac-similé est placée sous le haut patronage de Son Excellence Monseigneur Dr Heiner Wilmer SCJ, évêque de Hildesheim.

L’édition en fac-similé paraîtra à l’hiver 2019.

Stammheimer Missale

10 pages à feuilleter

Un regard sur le manuscrit en fac-similé

L’extrait du Missel de Stammheim choisi pour être feuilleté correspond à la séquence des fol. 114r à 118v.
On y voit différentes pages de texte avec de petites initiales dorées et colorées, conçues avec beaucoup de travail et d’imagination (fol. 114r, 116r-v, 118r-v), ainsi que deux miniatures en pleine page pour l’Ascension et la Pentecôte (fol. 115v, 117v), auxquelles s’ajoutent deux grandes initiales ornées, C et D, qui illustrent de manière particulièrement belle le jeu des variations entre l’or et l’argent (fol. 114v, 117r).

Missel de Stammheim

Un défi de la fabrication: fac simile

L’éclat des métaux précieux

Le Missel de Stammheim est tout en ornementation d’or et d’argent. Ces métaux rayonnent de leur plus bel éclat sur presque toutes les pages. Il est particulièrement remarquable que seules quelques parties d’argent se sont oxydées en huit siècles et demi et ont donc foncé avec le temps. Les scintillements de l’or et de l’argent souvent se côtoient ou se fondent l’un dans l’autre. Rendre ces effets à l’identique dans le fac-similé est un énorme défi pour les experts. Les transitions et les variantes, même infimes, doivent être parfaites. Un œil averti est donc de rigueur, et pas uniquement pour comparer les épreuves avec l’original.

Stammheimer Missale, M-Initiale, Gold-Silber-Detail
Stammheimer Missale, Andruckvergleich, Gold-Silber-Test
Stammheimer Missale, Vorderdeckel, Vertiefung auf der Innenseite

Le secret du plat supérieur

Le Missel de Stammheim renferme un secret dans son premier plat. En l’ouvrant, on voit en effet à l’intérieur un renfoncement d’environ 8 mm. Jusqu’en 1904, il contenait deux planchettes en ivoire, datant probablement du Xe siècle, et qui pourraient avoir fait partie de la reliure originale du manuscrit. Le diptyque a été acheté à l’époque par les Musées nationaux de Berlin, où, à quelques infimes restes près, il a brûlé à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
En étroite collaboration avec le Getty Museum, la maison d’édition et le relieur, une solution est en cours d’élaboration pour que le fac-similé puisse remplir cet espace et y installer comme un petit compartiment secret.

Missel de Stammheim

Le dossier en fac-similé qui accompagne l’édition

Stammheimer Missale, Faksimilemappe zur Edition

Le portfolio, relié à la main, du Missel de Stammheim contient quatre feuillets originaux en fac-similé sous forme de feuillet double. En fol. 117r, on peut voir une grande initiale D habitée d’animaux, de créatures fabuleuses et de personnages parmi les entrelacs, tandis que le fol. 177v montre une miniature en pleine page pour la Pentecôte et les fol. 118r-v enfin, deux pages écrites avec 16 petites initiales en or et en couleur. Ces échantillons vous donneront une impression de la très grande qualité artistique du manuscrit.
Le livret avec la documentation de 16 pages qui l’accompagne propose une introduction au manuscrit, sa date d’origine et l’essor de l’art roman à Hildesheim. Sont expliquées en outre les différentes étapes de la production du fac-similé, qui suppose, dans le cas du Missel de Stammheim, des spécialistes au plus haut degré de connaissances, d’expérience et de compétences.

Missel de Stammheim

Commander un dossier de documentation

Pour commander votre dossier de documentation à la boutique en ligne (en allemand), c’est ici, ou veuillez nous contacter par courriel info@quaternio.ch.

En savoir plus

Nous sommes à votre entière disposition pour vous renseigner sur les conditions d’acquisition de l’une de nos éditions en fac-similé.



Wir verwenden Cookies zur Analyse und Verbesserung der Webseite. Um mehr über Cookies zu erfahren (und wie Sie diese deaktivieren können), lesen Sie unsere Hinweise zum Datenschutz. Durch die weitere Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutz und Cookies

Die Cookie-Einstellungen auf dieser Website sind auf "Cookies zulassen" eingestellt, um das beste Surferlebnis zu ermöglichen. Wenn du diese Website ohne Änderung der Cookie-Einstellungen verwendest oder auf "Akzeptieren" klickst, erklärst du sich damit einverstanden.

Schließen