Le Miroir de l’humaine salvation de l’abbaye d’Einsiedeln

Un carrousel iconographique de 176 miniatures sur l’histoire biblique

Le Miroir de l’humaine salvation est un trésor d’images populaire. Plongez-vous dans les 176 dessins à la plume et au lavis de couleurs délicates, qui racontent avec un grand luxe de détails l’histoire du Péché originel et de la Rédemption de l’humanité!

«Le Codex 206 conservé dans notre bibliothèque est l’un des plus beaux exemplaires manuscrits du Speculum humanæ salvationis du Moyen Âge tardif. Dès l’ouverture du livre, on est frappé par la vie des couleurs et des dorures. Je me réjouis que grâce à la qualité des procédés de fabrication du fac-similé, cet impressionnant témoignage de l’enluminure puisse être admiré dans toute sa splendeur.» (P. Justinus Pagnamenta, bibliothécaire de l’abbaye d’Einsiedeln)

Le Miroir de l’humaine salvation de l’abbaye d’Einsiedeln

Le Miroir de l’humaine salvation de l’abbaye d’Einsiedeln: le manuscrit

Heilsspiegel aus Kloster Einsiedeln, p. 20

Un artiste pour les élites

Le Miroir de l’humaine salvation de l’abbaye d’Einsiedeln – ainsi nommé d’après le lieu actuel de sa conservation – a été réalisé vers 1450-1460, éventuellement à Paris ou dans les Pays-Bas méridionaux où l’enluminure et la peinture s’épanouissaient sous le règne des ducs de Bourgogne. Ce manuscrit d’une richesse peu commune est ainsi mis en relation avec un Maître qui aurait été familier à la fois des tableaux du peintre Rogier van der Weyden et des livres d’heures du Maître de Boucicaut. Quelques indices suggèrent en outre qu’il fut temporairement au service de Dreux Budé, influent juriste parisien et secrétaire des rois de France Charles VII et Louis XI.

Un nouveau type d’ouvrage

Sous sa plus belle forme peut-être, le Miroir de l’humaine salvation de l’abbaye d’Einsiedeln représente un type d’ouvrage nouveau créé au début du XIVe siècle et conçu d’emblée comme un «programme image-texte». Le sujet en est la rédemption de l’homme par le Christ et la Vierge. Une relation directe s’établit à cette occasion entre l’Ancien et le Nouveau Testament. Pour chaque événement de celui-ci, il existe trois exemples précurseurs typologiques dans l’Ancien Testament ou dans la mythologie antique. Selon cette conception typologique de l’Histoire du Salut, la rédemption de l’homme par le Christ est l’accomplissement de la promesse faite au peuple d’Israël. Le Speculum humanæ salvationis s’adressait aussi bien aux ecclésiastiques qu’aux laïcs cultivés.

Dans la bibliothèque d’Einsiedeln

Le Miroir de l’humaine salvation n’est arrivé dans les collections de la bibliothèque de l’abbaye d’Einsiedeln que dans le courant du XVIIIe siècle. Aucune cote, marque de provenance ou indication de propriété n’existe de cette époque. On ne sait donc pas comment le manuscrit est arrivé là. Le prestigieux manuscrit est mentionné pour la première fois dans le Diarium Helveticum de Dom Calmet – abbé de l’abbaye de Senones, dans les Vosges – qui avait fait en 1748 une tournée de visite aux bibliothèques de la Suisse et qui était passé aussi par Einsiedeln. Une première description plus complète intervint en 1899, dans le catalogue des manuscrits publié par le Père Gabriel Meier. Le volume porte depuis la cote Cod. 206.

Kloster Einsiedeln, Barockgitter in der Stiftsbibliothek mit dem Wappen von Einsiedeln

Miroir de l’humaine salvation de l’abbaye d’Einsiedeln

À la loupe: des dessins à la plume riches de vie et de plaisir du détail

Heilsspiegel aus Kloster Einsiedeln, p. 49

IEn 176 dessins délicatement traités à la plume et au lavis, le Miroir de l’humaine salvation de l’abbaye d’Einsiedeln raconte l’histoire du Péché originel et de la Rédemption, de la Création du monde au Jugement dernier, mais il donne aussi un aperçu de la vie quotidienne à la fin du Moyen Âge. D’innombrables détails animent la mise en scène de l’époque. Les vêtements des personnages sont très soigneusement drapés. Leur mimique est tout aussi remarquable et elle offre très souvent des traits nettement individualisés. La technique du dessin à la plume et au lavis ouvre sur ce point de nouvelles perspectives artistiques: elle autorise, entre autres, une plus grande souplesse dans la représentation des personnages, y compris celle des ombres projetées. L’effet graphique de la miniature est obtenu par une différenciation des hachures, fines ou plus larges.

En page 49 sont représentés à gauche le légendaire roi Codros d’Athènes, à droite le héros israélite Éléazar. Sans armes, Codros cherche la mort des mains des ennemis devant les portes d’Athènes, afin d’accomplir la prophétie et de sauver son peuple. Selon le même angle et de même que la lance ennemie perce le roi gisant à terre, Éléazar – en haut, à droite – enfonce puissamment la sienne dans le ventre de l’éléphant royal qui porte sur son dos une tourelle crénelée avec des soldats. L’animal furieux, blessé à mort, empoigne l’assaillant avec sa trompe pour le fracasser un instant plus tard (1 Macc. 6, 44-46). Ces deux épisodes de sacrifice volontaire sont présentés comme des exemples typologiques pour la scène néo-testamentaire de la page 48: la Crucifixion.

Le Miroir de l’humaine salvation de l’abbaye d’Einsiedeln

Le Miroir de l’humaine salvation de l’abbaye d’Einsiedeln: l’édition

Heilsspiegel aus Kloster Einsiedeln, Faksimile-Edition, Band stehend und aufgeschlagen

Manuscrit et fac-similé en un coup d’œil

Le Miroir de l’humaine salvation de l’abbaye d’Einsiedeln est l’un des manuscrits de ce type les plus somptueusement décorés. Sur toutes les pages resplendissent les délicates couleurs des miniatures et des bordures; l’or y étincelle sur les lettrines, les encadrements et les rinceaux d’acanthes. Grâce à l’emploi d’un papier spécial d’un nouveau genre, qui donne l’impression du parchemin au toucher et à l’ouïe quand on feuillette les pages, l’édition en fac-similé procure un type de sensation très nouveau dans l’univers du fac-similé.

Manuscrit: Einsiedeln, bibliothèque de l’abbaye, Cod. 2066
Date de réalisation: vers 1450/60
Lieu de réalisation: Paris ou Pays-Bas bourguignons (Bruxelles ?)
Format: env. 36,0 x 27,4 cm
Volume: 92 pages (46 feuillets)
Artistes: Maître du Miroir de l’humaine salvation d’Einsiedeln, Maître de Dreux-Budé (?)
Commanditaire: inconnu
Contenu: 176 miniatures, 57 lettrines à fond d’or gouachées sur trois lignes, bordures d’acanthes dorées sur toutes les pages, délicate peinture en demi-grisaille
Reliure: reliure en parchemin
Volume de commentaires: Hans-Walter Stork et Gregory T. Clark
Tirage: 680 exemplaires

Miroir de l’humaine salvation de l’abbaye d’Einsiedeln

10 pages à feuilleter:

Un aperçu du manuscrit en fac-similé

L’extrait du Miroir de l’humaine salvation de l’abbaye d’Einsiedeln ici présenté ici comprend les pages 44 à 53.
Toutes les pages sont entourées d’une luxueuse bordure d’acanthes dorées, et structurées en deux colonnes par de larges barres dorées, avec une miniature dans le tiers supérieur de chaque colonne.
Du point de vue typologique, deux pages ouvertes du livre fonctionnent toujours comme une unité de contenu. À gauche (verso d’un feuillet) se trouve une scène du Nouveau Testament (antitype) à laquelle renvoient trois scènes de l’Ancien Testament (types) à droite (recto du feuillet suivant). Sont présentés ci-après les chapitres 22 à 26, avec des antitypes tirés de la passion du Christ.

Miroir de l’humaine salvation de l’abbaye d’Einsiedeln

Les défis de la reproduction à l’identique: fac simile

Heilsspiegel aus Kloster Einsiedeln, Aufnahme des Originals in der Stiftsbibliothek

Une mise en lumière exacte

La première étape de la fabrication en fac-similé du Miroir de l’humaine salvation de l’abbaye d’Einsiedeln est le clichage de chacune des pages du manuscrit dans les salles de la bibliothèque de l’abbaye, à l’aide d’un système de prise de vue numérique spécialement élaboré pour l’occasion. Une technique d’éclairage spéciale permet de saisir avec la même exactitude l’éclat de l’or en feuille des lettrines et des bordures d’acanthes et la brillance plus douce de l’or au pinceau. Le plus grand soin possible est également apporté au rendu des dessins en grisaille dans les divers dégradés des ombres, afin de mettre en valeur leur caractère plastique, pour éviter la prédominance d’une impression de gris uniforme.

Un art exceptionnel de la reliure

Fidèlement à l’original, le fac-similé est relié en pleine feuille de parchemin – un art que très peu de relieurs maîtrisent encore ! Le défi particulier est ici que le parchemin n’est pas un matériau facile à travailler, car il requiert une technique de reliure bien spéciale. Chaque pièce de parchemin est unique, de sorte que le relieur doit constamment s’efforcer de choisir, pour l’édition en fac-similé, des pièces dont la couleur se rapproche au mieux de celle de la reliure du manuscrit original. Précision et expérience sont également requises pour les autres travaux. Après dorure des tranches, le calligraphe ornera pour finir le dos de la reliure d’une main à la fois savante et calme.

Heilsspiegel aus Kloster Einsiedeln, Zuschneiden des Pergamentnutzens mit dem Japanmesser für den Einband
Heilsspiegel aus Kloster Einsiedeln, Kalligraph fertigt die Rückenbeschriftung an

Miroir de l’humaine salvation de l’abbaye d’Einsiedeln

Le dossier de documentation de l’édition en fac-similé

Heilsspiegel aus Kloster Einsiedeln, Faksimilemappe zur Edition

Le dossier de documentation pour l’édition en fac-similé du Miroir de l’humaine salvation de l’abbaye d’Einsiedeln contient un double folio fac-similé de quatre pages avec huit miniatures. Le papier de ce cahier est traité selon un procédé nouveau, afin que vous ayez vraiment l’impression de feuilleter, d’entendre et de palper une double feuille de parchemin. Les explications détaillées des images permettent de comprendre en détail les miniatures et les rapports typologiques. En outre, une brochure d’information richement illustrée vous introduit dans ce chef-d’œuvre de l’enluminure, tout en or et demi-grisaille. Y sont expliquées les particularités du genre Speculum Salvationis, ainsi que la technique du dessin à la plume et au lavis. Vous y apprenez aussi d’autres détails sur l’histoire de l’abbaye d’Einsiedeln et sur la fabrication d’un fac-similé.

Miroir de l’humaine salvation de l’abbaye d’Einsiedeln

Commander un dossier de documentation

Pour commander votre dossier de documentation à la boutique en ligne (en allemand), c’est ici, ou veuillez nous contacter par courriel info@quaternio.ch.

En savoir plus

Nous sommes à votre entière disposition pour vous renseigner sur les conditions d’acquisition de l’une de nos éditions en fac-similé.